Rénovation thermique : En quoi cela consiste ?

Vous disposez déjà d’un système de chauffage et peut-être n’envisagez-vous pas de le changer de si tôt. Seulement, dans le cas où votre maison aurait déjà plus de 15 ans, il est plus qu’évident que son isolation ne soit plus en adéquation avec les normes actuelles. De plus, si vous jetez un coup d’œil du côté de votre facture, cela doit se faire sentir. Vous devriez par conséquent, songer à procéder à une rénovation thermique. Voici comment procéder pour y parvenir et pourquoi il est utile d’entreprendre de tels travaux.

Comment faire une rénovation thermique ?

Pour effectuer une rénovation thermique, il est nécessaire de faire appel à une société œuvrant spécifiquement dans ce domaine. Celle-ci se chargera de faire le diagnostic de l’ensemble du bâtiment afin de vous adresser un devis qui vous donnera une idée de ce que cela pourra vous coûter. Il faut souligner qu’il s’agit de travaux qui peuvent être onéreux. C’est pour cela que des aides financières existent, afin de permettre aux foyers d’entreprendre plus facilement ces changements.

Parmi ces aides, il y a par l’éco-chèque, le crédit d’impôt à la transition énergétique, l’éco-prêt à taux zéro, la réduction de la TVA sur les travaux, etc. En outre, avant de commencer les travaux de rénovation, il est indispensable de le faire savoir aux autorités de la ville qui vous délivreront une autorisation de travaux.

La rénovation thermique, un enjeu environnemental.

L’urgence d’une rénovation thermique ne se fera pas seulement ressentir dans votre portefeuille ou dans votre maison. Les enjeux se situent à un niveau encore plus grand. Il faut dire qu’en France, de nombreuses études ont démontré que les logements sont, à eux seuls, capables de consommer jusqu’au-delà de 40 % de la totalité de l’énergie produite. Et dans le même ordre d’idée, ils sont capables de produire 25 % des gaz à effet de serre.

Commencer donc les travaux de rénovation thermique de votre maison, c’est contribuer à une baisse de cette consommation au niveau national, afin d’en réduire aussi l’impact sur l’environnement. C’est pour cette raison que le gouvernement a mis en place des aides pour faciliter cette transition énergétique.

Ceci-dit, une rénovation thermique complète et réussie doit prendre en compte quatre aspects de la maison. Il y a l’isolation thermique (toit, murs, sol...), la régulation de l’eau chaude, la régulation du chauffage ainsi que les systèmes de ventilation. Pour pouvoir bénéficier des aides pour faire faire ces travaux, il faut aussi être éligible. Il existe des critères qu’il faut connaître afin de postuler.

Pourquoi effectuer une rénovation thermique ?

Plusieurs raisons peuvent motiver une rénovation thermique. Il y a d’abord le fait que cela vous permet de réaliser des économies sur votre consommation énergétique quand vous mettez en marche votre système de chauffage. En effet, une maison qui n’est pas isolée, ou dont le système d’isolation est désuet, aura tendance à provoquer des déperditions importantes d’énergie, rendant ainsi l’atmosphère intérieure tout à fait inconfortable.

La rénovation thermique vous permet ainsi de réaliser des parts d’économies importantes sur vos factures d’électricité, car si votre maison est capable de contenir efficacement l’énergie thermique, cela signifie que vous n’éprouverez pas le besoin d’augmenter le chauffage pour sentir un confort thermique.

En outre, procéder à une rénovation thermique, c’est faire le choix d’augmenter la valeur de son habitation. En effet, les maisons sont, dans ce cadre, notées sur leur capacité d’émission de gaz à effet de serre. Elles sont notées de A à G, la meilleure note étant A. Ainsi, si vous souhaitez mettre en vente votre logement, son système de chauffage sera un argument solide pour faire monter les enchères.